L’association « Les Jeunes Mine de Rien » a été créé en 2012 par un groupe de copains du lycée avec l’appui de l’animateur Jeune de la Communauté de Communes Nicolas POUDEROUX.

Le but de l’association était dans un premier temps de faire « re-bouger » notre territoire et le mettre en valeur grâce à divers événements organisés à Brassac-les-Mines.

L’objectif numéro 1 était de remonter un comité de conscrits, disparu de la commune depuis de nombreuses années.

Ainsi nous pouvions faire revivre le temps de la fête patronale dont nous reprenions l’organisation (aubade avec chars fleuries, buvette, bal, animation sur le marché et sur la fête).

Mais pas uniquement, sur l’année 4 à 5 autres événements étaient organisés (repas dansant, tournois sportifs, bals et vin chaud de la nouvel année).

               

                En 2014, l’association connaît du renouveau et voit une présidente arrivée à sa tête.

Les événements mis en place par l’association auparavant sont toujours d’actualité mais les bals et la conscription nous ont essoufflé et nous avions besoin de faire d’autres choses.

« Les bals, c’est bien dans un premier temps, lorsque nous étions encore ados, mais lorsque l’on grandit, on change d’orientation, de choix, cela s’applique à notre vie personnelle et professionnelles » cite la présidente. 

Et puis soyons honnêtes, les bals permettent difficilement de faire connaitre notre commune à échelle régionale, nationale voir même européenne et de faire vivre nos commerces.

Après de nombreuses réunions et concertation, le projet est lancé. Nous allons créer notre propre festival de musique.

A l’initiative d’un groupe de l’association, qui participe à ce type d’événement, l’idée a germé.

Depuis 2016 nos années sont à présent rythmées par le festival, l’organisation de concerts en collaboration avec d’autres associations (La Haut si j’y suis et BAT Records), notre classique repas dansant, le vin chaud hivernale, la mine futsal cup et depuis 2018 la Dub édition du festival qui a vu le jour le 13 Octobre dernier sur le site du musée de la mine avec l’appui de la Lampisterie (prêts des loges et hébergement artiste + restaurant) et des motards « les Gibolins » (aide matériel et prêt de l’infrastructure créée pour leur concentration annuelle de motos).

De notre naissance à aujourd’hui, malgré notre jeune âge (20 à 24ans) nous sommes fiers d’en être la où nous en sommes aujourd'hui.

Avoir pu bâtir une relation de confiance avec les autorités du territoire ; faire rayonner notre ville, Brassac les Mines à présent à échelle Nationale ou encore vous faire vibrer et déconnecter de votre quotidien sont autant de point qui nous poussent à continuer l'aventure malgré les difficultés rencontrés et les risques entrepris...

GRP.jpg

De gauche à droite : Max, Lulu, Marjo, Gir, Léa, Coco, Eric, Theodat, Roulote, Nol, Gev, Fiolito, Duf, Coco. 

Absent : Patoche, Franky, Greg, Serre, Tex, Clemsoune, Jessy, Meli, Louna, Lisa, Mae, Chris, Cédric.